15 km de câble sous-marin posés d’un seul tenant et sans jonction : une « première » en France, selon Électricité Réseau Distribution France (ERDF). Assurée par la société Louis Dreyfus TravOcean en mars dernier, cette opération concernait un câble hybride électricité / fibre optique reliant Quiberon et Belle-Île-en-Mer.

C’est la solution Cadden qui a été retenue pour suivre la pose, en complément du travail d’observation des scaphandriers. Les performances de l’Echoscope (Coda Octopus), associé ici à une centrale inertielle (Coda Octopus F185R+), ont en effet permis d’éviter de déployer un véhicule autonome sous-marin. Il faut dire que ce sonar est le seul capable de délivrer en temps réel jusqu’à 12 images acoustiques par seconde. Ces dernières sont en 3D et géoréférencée avec une précision de 3cm.

Les points de touche entre le câble de 15 cm de diamètre et le fond – sous 35m d’eau à certains endroits – étaient visualisés et enregistrés en continu à bord du câblier. L’installation terminée, l’Echoscope a été utilisé pour réaliser un levé de l’existant bathymétrique, évitant le recours à une campagne multi-faisceau séparée.