Le petit capteur laser VLP-16 équipera une flotte de mini-bus autonomes EasyMile

Basée à Toulouse et Singapour, EasyMile est une joint-venture entre le groupe Ligier et Robosoft, respectivement constructeur de véhicules et société high-tech spécialisée dans la robotique de services.

L’entreprise vient de passer commande de plusieurs dizaines de VLP-16 (Velodyne), ces mini-capteurs laser 3D utilisés pour la détection d’obstacles et le repérage d’objets. Ils seront intégrés par EasyMile à une série de véhicules autonomes qui seront livrés cette année.

Les mini-bus du constructeur sont déjà opérationnels au campus de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse), au parc d’activité de Sophia Antipolis ou encore au campus universitaire de Wageningen (Pays-bas).