Il y a quelques années, Cadden identifiait un besoin mal couvert jusque-là : l’aide au pilotage des bateaux à l’approche des ports et à l’accostage. Après 2 ans de recherche et développement, Geod PPU était née : un système compact, facile à transporter, assurant un guidage précis grâce à une double antenne GPS.
Peu après, convaincu de l’intérêt de cette solution, le leader Fugro Topnav contacte l’entreprise pour développer, cette fois, une application de guidage centimétrique des tankers lors des approches aux FPSO, ces gigantesques stations de pompage offshore.

Mais Cadden souhaitait aller plus loin, dans le but d’apporter toujours plus de sécurité. Aux personnes, d’abord, en s’attachant à réduire le poids et le volume de l’équipement transporté ;  aux opérations, ensuite, via l’usage de sources RTK multiples et simultanées et la prise en compte du squat, ce phénomène hydrodynamique d’enfoncement des navires pouvant atteindre deux mètres, et qu’aucun système n’intègre.

C’est cette perspective  qui donne naissance en 2015 au projet Bananas – Berthing and Navigation Aid System pour lequel Cadden s’entoure de compétences R&D complémentaires : l’École Centrale de Nantes, pour le module fonctionnel en hydrodynamique ; l’Institut d’Electronique et de Télécommunications de Rennes, pour l’interaction et le couplage entre différents liens de radiocommunication dans un  volume réduit. Le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire intervient, quant à lui, en phases de définition du besoin et de validation du système.

Ce projet a été labellisé fin septembre par le Pôle Mer Bretagne Atlantique pour son caractère innovant et sa capacité à répondre à un besoin identifié au sein de l’univers maritime. Un prototype est attendu pour fin 2016, et les premiers produits finis pour 2017. L’aventure de la petite antenne intelligente Geod continue…