Réseau GNSS RTK pour le Grand Port Maritime de Bordeaux

Le Grand Port Maritime de Bordeaux a réceptionné un réseau complet de récepteurs GNSS pour le positionnement des bateaux de bathymétrie sur l’estuaire de la Gironde.

La société Cadden a livré fin janvier 2011 au Grand Port Maritime de Bordeaux (GPMB) un réseau de neuf récepteurs GNSS en mode RTK via liaison UHF.

Composé de trois stations bi-fréquence et six mobiles de la gamme Ashtech Proflex 500, ce nouveau dispositif est destiné à offrir aux équipes de bathymétrie du Grand Port Maritime de Bordeaux un positionnement précis tout au long des quelque 150 km de l’estuaire de la Gironde, entre le Port et l’Atlantique.

Trois atouts techniques ont permis au spécialiste Cadden de remporter l’appel d’offres en juin dernier :

  • La performance de la liaison radio UHF figurait au premier rang des critères du Grand Port Maritime de Bordeaux dans le cadre de cet important projet d’équipement : avec trois stations de référence, le réseau mis en place permet de couvrir en totalité la vaste zone fluviale.
  • Le mode « Hot stand-by RTK » (anciennement mode « Back-up ») assure une réception du signal de corrections différentiels RTK sans aucune interruption lorsque les récepteurs mobiles, embarqués sur les bateaux, passent d’une station de référence à une autre.

Cette fonctionnalité éprouvée, propre aux récepteurs Ashtech, reste unique sur le marché. Son principe : calculer une même position deux fois et simultanément, mais à partir de deux stations de référence différentes. En cas de perturbation du signal, le basculement d’une mesure à l’autre s’opère de façon immédiate et transparente pour l’utilisateur, avec le même niveau de précision. En outre, le Z centimétrique du système RTK va permettre au Grand Port Maritime de Bordeaux d’utiliser directement la donnée « marée GPS ».

  • Enfin, grâce au serveur web intégré, le système offre la possibilité de contrôler les stations de référence à distance via IP à partir d’un simple PC : un « plus » qui s’avérera bien utile, même s’il n’a pas été décisif dans le choix final.

Dès sa mise en exploitation ce mois de Mars 2011, le nouveau réseau GNSS permettra d’assurer les travaux de bathymétrie avec plus de précision. Il servira ainsi deux objectifs prioritaires du Grand Port Maritime de Bordeaux : la qualité et la sécurité des accès maritimes.
Cette commande vient compléter celle, en juin 2010, de quatre sondeurs mono-faisceau bi-fréquence, dont l’un a été intégré par Cadden dans une valise étanche.